Zelda Tears of the Kingdom : cette suite est une perfection

Zelda Tears of the Kingdom est la suite du titre populaire Breath of the Wild considéré comme l’un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps avec plus de 30 millions de téléchargements et de multiples récompenses à son actif. Nintendo a encore une fois déchiffré la formule : cette suite emblématique de plaisir de jeu a été grandement améliorée à tous points de vue et elle sera disponible sur Nintendo Switch à partir du 12 mai


Zelda et Link, enfin réunis, vivent une vie de paix et s’attellent à diriger le royaume. Sauf que Zelda décide d’enquêter sur les catacombes sous le château d’Hyrule et réveille involontairement une divinité maléfique piégée dans les profondeurs. Suite à une explosion surnaturelle, Link manque l’épée maîtresse et perd son bras droit et Zelda a été aspirée dans les profondeurs du gouffre qui s’est ouvert sous eux.

Link se réveille sur une île flottante magique dans le ciel avec un nouveau bras de robot greffé sur son corps et une nouvelle mission s’annonce : retrouver Zelda (à nouveau) et ainsi commence le nouveau jeu !

Au cours du jeu, Link retournera dans des endroits familiers du jeu précédent, ​​le pays des Zora ou le village de Kakariko, par exemple. Bien que ces endroits se ressemblent beaucoup mais le paysage qui les entoure a radicalement changé. Le bouleversement a provoqué un cataclysme où des gouffres ouverts se cachent juste hors de vue, remplis de méchants; les Zora se noient dans des boues noires et des volcans remplis de chu-chus de feu explosifs les attendent. Pire encore, une brume rouge surnaturelle imprègne l’air, corrompant toutes les armes qu’elle touche – d’où la nécessité de les renforcer avec Fuse.

Au lieu des tours Sheikah, ce sont les tours d’observation du ciel bien plus excitantes, construites par le savant fou Purah. Celles-ci, encore une fois, ressemblent à une évolution naturelle de ce qui a précédé : ces tours tirent des kilomètres de Link dans le ciel, ce qui lui permet de « scanner » la zone à ajouter à sa carte.

Plus excitant, cela ouvre un tout nouveau monde de possibilités : faire monter Link suffisamment haut pour explorer les îles célestes parsemées au-dessus d’Hyrule. Regroupées en « archipels » séparés – un pour chaque section de la carte – ces îles offrent une multitude de nouveaux défis pour le fan de Zelda.

Passer d’une île à l’autre nécessite une quantité décente de résolution d’énigmes, mais les récompenses sont immenses : de nouvelles armes, une nouvelle technologie Zonaite que Link peut utiliser pour alimenter ses engins (des ventilateurs, par exemple, qui peuvent être collés à des appareils flottants) et des cristaux dont il peut extraire de l’énergie. 

Zelda Tears of the Kingdom : le style de combat

Le style de Tears of the Kingdom n’est pas trop différent de Breath of the Wild. Link court, saute et grimpe toujours comme avant ; à part quelques changements superficiels, son inventaire et ses pouvoirs sont présentés à peu près de la même manière.

Le seul changement est dans la façon dont le combat est organisé. Link peut facilement parer les attaques avec son bouclier et riposter avec une « rafale » de coups. C’est parfait pour attaquer la nouvelle gamme améliorée de monstres contre lesquels il se battra tels que les Bokoblins, l’imposant Hinox ou le Serpentin Lizalfos.

Eh bien, même ces monstres ont changé leur façon de fonctionner. Les Bokoblins ont tendance à se déplacer en meute avec un chef imposant semblable à un Hinox, ce qui rend leur élimination tout un défi. Il existe toutes sortes de Keese, dont les pièces peuvent être récoltées pour améliorer vos flèches, et des chu-chus de toutes formes et tailles.

Cependant, cette fois-ci, il y a aussi de nouveaux ennemis Zonai (tels que Soldier Constructs) à combattre. Les boss de Zonai qui nécessitent les nouveaux pouvoirs de Link pour être vaincus et des ennemis volants tels que l’Aerocuda : essentiellement des dragons volants géants qui ont un penchant pour larguer des explosifs sur votre tête.

Zelda Tears of the Kingdom : les nouveaux pouvoirs de Link

Comme nous le savons déjà, notre héros Link acquiert toute une gamme de pouvoirs au cours du niveau des roues d’entraînement.

Emprise

Emplacement : Sanctuaire Uqo Uho – 0274/-0913/1460

Ce pouvoir permet d’attraper une objet et de le déplacer à distance. Il est possible de faire pivoter les objets attrapés et de les coller à d’autres objets. C’est donc ce pouvoir qu’il faut utiliser pour construire toutes sortes de structures ou de moyens de transport.

Amalgame

Emplacement : Sanctuaire In Isa – 0027/-1503/1408

Ce pouvoir permet de fixer un objet à l’arme ou au bouclier dont vous êtes équipé pour en obtenir une nouvelle version. L’assemblage peut être défait, mais l’objet fixé est perdu. Link peut ainsi augmenter sa force de frappe ou son allonge.

Infiltration

Emplacement : Sanctuaire Gutan Bati – 0709/-1381/1584

Ce pouvoir permet de sauter à la verticale, de traverser la matière solide au-dessus de vous et d’apparaître de l’autre côté. Link peut donc se rendre sous n’importe quelle surface et passer au travers du plafond pour le traverser et se retrouver au sommet. À condition toutefois, que le plafond ne soit pas trop haut dès le départ.

Rétrospective

Emplacement : Temple du Temps – 0454/-0864/1450

Ce pouvoir permet d’inverser le mouvement d’un objet afin de le faire revenir vers son emplacement précédent. Ce mouvement inversé peut être interrompu à tout instant. Link peut ainsi renvoyer des projectiles à son envoyeur. Ou encore faire remonter des débris tombés du ciel pour s’en servir comme ascenseur et atteindre les îles célestes.

Appareil photo

Emplacement : Débloqué dans les profondeurs après y avoir retrouvé Faras en suivant la quête Des gens dans les profondeurs ?

Permet, comme son nom l’indique, de prendre des photos et ainsi de remplir l’encyclopédie. Les photos à faire dans le cadre d’une quête sont signalées par un point d’exclamation rouge sur l’écran. En suivant la quête Des gens dans les profondeurs ? Link se retrouve à devoir aller pour la première fois dans les profondeurs. Après avoir exploré les lieux pour retrouver Faras, ce dernier débloque la fonction appareil photo sur votre tablette Pru’dah.

Duplicata

Emplacement : Grande Mine abandonnée centrale dans les profondeurs – -0821/-1940/-0523

Ce pouvoir enregistre les constructions réalisées au moyen d’Emprise et permet de reproduire instantanément les assemblages enregistrés en utilisant du sonium et des matériaux. Après avoir pris la photo demandée par Faras pour la quête Des gens dans les profondeurs ? suivez le chemin indiqué par les statues en allant dans la direction où elles regardent. C’est au bout de cette procession que vous découvrez la Grande Mine abandonnée centrale où une stèle vous permet d’obtenir Duplicata. Attention, après avoir récupérer le pouvoir, un combat de boss vous attend.


Nintendo a clairement déchiffré la formule ici. Oui, le gameplay et le monde sont tous deux familiers mais il y a encore beaucoup de plaisir ici, et beaucoup de choses ont été améliorées. 

error: Content is protected !!