Tout savoir sur le métier designer textile freelance 

Le designer Textile est une profession peu connue, restant le plus souvent dans l’ombre du poste de styliste.

Tous les designers textiles vous le diront, c’est un métier de passion, né de la fascination pour les motifs, la matière textile et les couleurs.

Découvrons donc ce métier de pure création qui permet à l’industrie de la mode et du textile de se renouveler sans cesse.


En quoi consiste le travail de designer textile ?

Le designer Textile intervient en amont des tâches créatives de styliste. Il conçoit les tissus et les dessins qui apparaitront ensuite sur de nombreux supports : vêtements, accessoires de mode, linge de lit, de table ou de bain, tissu d’ameublement, papier peint, papeterie, ou encore art de la table. Il choisit les textures (laine, coton, lin, etc.), dessine les motifs et définit les coloris.

Pour faire ce travail de création, le designer textile doit s’imprégner des dernières tendances artistiques et des gouts des consommateurs.

Pour autant, le travail du designer textile va au-delà du coup de crayon puisqu’il peut prendre en charge, sur la demande de son client, la gestion de la collection (étapes, calendrier, rétro planning, etc.).

Enfin, le Designer textile freelance est souvent amené à se déplacer pour faire la présentation de ses collections de dessins ou matières textiles auprès de ses clients, directement en entreprise ou bien souvent sur les salons professionnels textile.


Les qualités requises pour exercer cette profession ?

Le designer textile doit maitriser les outils de conception assistée par ordinateur et de dessin (CAO/DAO). Il lui faut aussi une parfaite connaissance des procédés de fabrication textile (filature, tissage, ennoblissement, impression, etc.) et des matières textiles.

Le designer textile doit également être doté d’une grande aisance relationnelle. Entre ses relations avec le(s) styliste(s) et celles avec les producteurs de tissus, le freelance doit pouvoir négocier et « vendre ses exigences ».

Il devra également maitriser au minimum la langue anglaise et bien connaître les techniques marketing.


Quel statut prendre pour devenir designer textile freelance ?

Avant de vous lancer en tant que designer textile freelance, il est crucial de choisir votre statut juridique. Sans cela, vous ne pourrez pas facturer vos prestations ni être considéré comme un prestataire de service. le statut d’autoentrepreneur vous permettra d’avoir le taux d’imposition le plus avantageux et peu de tâches administratives à réaliser.


Quelle rémunération pour un designer textile freelance ?

Un designer textile freelance est une personne qui travaille de manière indépendante et non pas pour une entreprise de design textile ou de tout autre secteur. Il installe son bureau à domicile ou dans un espace de coworking.

Les freelances qui travaillent dans le domaine de la conception textile cherchent des missions de manière autonome. De ce fait, leur salaire dépend de l’expérience du designer, du projet, du client, des négociations.

Il s’agit d’un secteur très compétitif où un plus grand nombre de freelances peuvent espérer gagner un salaire moyen allant de 1400 à 2000 euros par mois.

Le prix d’une maquette textile ou dessin textile diffère selon le secteur :

En mode et habillement, le tarif varie entre 300/450 euros pour une proposition simple et plus si elle est plus complexe (motif placé, coordonnés, etc).

En décoration et ameublement, le prix est fixé en général entre 600 et 700 euros.


Stimuler l’inspiration et la création

Tout commence par des recherches d’inspiration plusieurs semaines et parfois plusieurs mois à l’avance. Direction les musées et expos, les grandes enseignes, l’actualité d’une marque cible, les cahiers de tendance des bureaux de style ou encore instagram et les blogs d’influenceurs pour chercher de nouvelles idées et se laisser inspirer par un design, une couleur, une forme, une architecture, une ambiance, … .

Après avoir ordonner ses idées et ses axes de création, il est temps de créer les motifs.

Les motifs réaliser à la main sont scannés puis retravaillés sur Photoshop ou Illustrator ou sur d’autres logiciels spécialisés pour la création textile.

Certains designers sont aussi sensibles aux matières et développent des collections de textiles artisanaux avec des techniques variées comme le plissage, le matelassage, la broderie, la découpe au laser, le nouage, la teinture naturelle, etc.


Vous l’aurez compris !

Un designer textile freelance, c’est de la créativité, mais aussi du marketing, de la comptabilité et de la vente. Il pioche ses idées un peu partout. Son inspiration, c’est le quotidien !

error: Content is protected !!